PERFORMANCE 07.06.24

 

Performance rythmique et mélodique à partir de sons de pierres frappées. Le bruit des pierres, d’abord transformé en rythme par l’action répétitives des mains, devient un son dans l’espace de la bouche -caisse de résonance- qui tente de lui offrir une articulation. La mâchoire se désynchronise de la voix, laissant le corps comme ventriloqué.
« Le mot (…) bruit, c’est, chez Sophocle, le substantif psophos. Un terme du grec ancien peu connu, car il n’a pas produit de dérivé dans notre langue, et qui veut dire bruit non articulé. Il se retrouve souvent opposé à phonè — la voix, et par extension le son. Ce qui domestique et humanise le son ne vient donc pas de lui, mais de ce qu’on projette sur lui.» (Michel Chion, Le promeneur écoutant,1993)

Anna Holveck est artiste plasticienne, compositrice et chanteuse. Elle vit et travaille à Paris. À la croisée de plusieurs disciplines, elle tisse des liens entre l’expérience du son, de la performance, de la voix, de la vidéo, de l’écriture et de la composition musicale. En confrontant ces pratiques à l’environnement, aux contextes, elle s’interroge sur les façons dont la nature de l’espace influence la morphologie du son, en provoque une lecture particulière, répond à la composition et entre en résonance avec le corps. Ses performances sont interprétées par l’artiste elle-même ou par des groupes de performeur·euses qu’elle initie à son approche de la voix, du corps et de l’espace.

Plusieurs de ses pièces ont rejoint la collection publique du Frac Île-de-France ainsi que celle du Frac Franche-Comté en 2017. Son travail a, entre autre, été montré au Centre Pompidou, à la Fondation Pernod Ricard, au Creux de L’enfer.

_

Site de l’artiste