add content here

add content here

OSMOSE, Grégoire Bergeret

 

EXPOSITION DU 3 MARS AU 28 AVRIL 2018 / Vernissage le vendredi 2 mars , à partir de 18h

 

Visite commentée par l’artiste : Samedi 7 avril à 16h

  « Osmose dans les frontières et pas métaphores. Juste enfant. Il fait des constellations, des astérismes. La cuisine est intérieure. Sève gelée des moignons, stalactites lumineux, soleil d’autoroute matinal, froid et sec. Sucer l’eau filtrée des bordures. Un discours. Bien. Et contemple ton œil propre, d’individu. Ça. Eliane 68. Contemple l’action. Intuition expérimentale, inconscient enfantin. Laisser, laisser, Robert. Espèce. Troubles attentionnels et notifications. Remémorateur madeleine. Exopose. Corrige sans cesse lesfautes exprès, se forme seule artificielle, Henri es-tu là? Routes rapides. Debout sur le talus. E411, TDAH, Tartrazine, autoroute? Vertuosité. Assis dans son inconscient. Esseffe. Voiture. Ghosts of the civil dead. Brisé, sale, en marge, invisible oubli ramené frontal. Détritus, inconscient pm 2,5, somatisation. Bords de renard éventré. Autoroute paysage. Gaston dedans. Les petites images fixent. Il est impossible de s’arrêter, accident stoppe. De cent à zéro, instant tanné de peaux communes. Ensemble dégénéré. Hey John, l’odeur fait remonter l’évanoui cadavre des manteaux de colline. Ça tourne, ça pense, ça mange. Et nous rappelle, l’articulation ignoble des vêtements et des légumes. Haine. Fermente miso. Subavie. Connaissance en mode immédiat. Écologie. Le monde de papa. Au bûcher Giordano, enterré. L’œil continu inspecte. Pornemuse. Maîtrise en théorie tant que tout reste une surface. Qui remonte. Protoétoile. Banquet de cendres. Ça, fait beaucoup de choses. L’homme qui marche et le théoricien qui. Dé-greffe. Rétention, contention, détention. Belvédère, torse autonome, extrême pulvérulence. Souffrance de miette, le dieu te conchie et ils monnayent tes déchets sur ton futur cadavre. Glissant, opacité, ton droit. Fais ta liste et z’y va. »

 

Grégoire Bergeret, 2018