Sandrine Llouquet, Chapitre 3: Les 101 Grandes Déesses

Exposition du 16 septembre au 5 novembre 2017

 

Fascinée par l’influence qu’ont eues les croyances et religions sur divers aspects de l’existence humaine, Sandrine Llouquet a développé sa recherche autour de leurs connexions et a essayé de comprendre leur importance inébranlable dans la psychè humaine. Son travail, souvent habité de créatures ésotériques et d’objets mystérieux reflète ses lectures, ses voyages et son environnement quotidien au Vietnam.
L’intérêt de Llouquet pour la religion repose sur l’évolution de ses rituels, son iconographie et ses manifestations plutôt que sur une perspective théologique. Elle étudie ici les raisons de la marginalisation de la figure féminine dans les pratiques religieuses contemporaines.
Cette nouvelle exposition, comme le suggère son titre, est la continuation d’une série qui débuta en 2013 avec Chapter 1: Where I attempt to Drown the Dragon. Elle reflète le désir de l’artiste de considérer l’ensemble de sa production artistique comme un tout, un corps organique qui se développe et s’amplifie.
De l’art paléolithique aux religions indo-iraniennes, des rituels des tribus contemporaines à l’alchimie, Chapitre 3: les 101 Grandes Déesses invite à explorer notre inconscient collectif à travers des formes inventées ou collectées évoquant des rituels ésotériques ou des pratiques spirituelles anciennes. L’exposition, qui s’ouvre sur une salle présentant d’éventuels objets rituels, se déroule comme un parcours jalonné de portes où l’importance est donnée au cheminement du visiteur.

Site web de l’artiste : sandrinellouquet.net