Plus rien ne s’oppose à la nuit

 

Création de l’œuvre in-situ du 2 au 21 novembre 2015

 

Invitée par le Point Commun, Aurélie Menaldo réalisera une installation in-situ. Dans sa pratique, l’artiste s’intéresse au rapport entre réalité et fiction. Son travail joue avec notre perception de la réalité pour questionner et opérer un basculement vers l’imaginaire. Par des interventions simples elle insère de petits décalages qui réorientent obstinément le regard et font surgir de nouveaux paysages au potentiel fictionnel.

« Une résidence où la nuit se mélange au jour et me permet de perdre la notion du temps. Le temps de la résidence devient entièrement celui dévolu à la création, m’éloignant des contraintes du quotidien. Un temps qui permet de vivre la nuit et de rendre flous les limites données à l’espace. L’espace du Point Commun devient atelier, lieu de vie domestique et habitat singulier. Il est là où la réalisation se cherche, se crée et se montre.

A l’intérieur du Point Commun, ce n’est pas le pendant de la nuit que l’on peut visiter mais plutôt l’objet émanant d’une volonté de rallumer les étoiles, comme l’affirmait Guillaume Apollinaire. La nuit est un effet du jour qui peut cependant se soustraire à ses lois absurdes. Elle intrigue, questionne, angoisse autant qu’elle fait fantasmer. Allégorie de la fausseté, du mal et de la métamorphose, elle est une source de l’imaginaire. La réalisation qui sera montrée à l’intérieur de l’espace d’exposition est encore en cours d’élaboration. Un travail de lumière scénographiera le lieu et les constructions, probablement en partie en briquette de lignite, qui viendront s’y exposer. Le rapport à la lumière, ce feu qui éclaire mais ne réchauffe pas, est déjà présent dans mon travail artistique, de même que le rapport au jeu et à la construction in situ, que je souhaite approfondir dans le cadre de la résidence au Point Commun.

La nuit et ses caractéristiques: la perte des contours, la métamorphose des choses, l’indéfinition des objets dans l’obscurité totale ou même partielle sont les points sur lesquels s’appuie ma recherche plastique pour cette exposition, Plus rien ne s’oppose à la nuit.» Aurélie Menaldo

Durant le travail de création des rencontres peuvent être organisées et permettront au public de découvrir la réalité de la conception d’une œuvre.