Séverine Hubard est une artiste française sans atelier fixe. Elle a participé à de nombreuses résidences en France en ville et à la campagne, en Europe au Québec comme en Afrique ou en Asie et récemment en Amérique du sud. Si l’axe principal du travail de Séverine Hubard reste sa propre lecture de l’architecture, on distingue aussi quatre autres axes importants : l’attention au public, l’importance de la mémoire, l’utilisation de point de vue et l’investigation dans des espaces publics. Séverine Hubard a aussi mené de nombreux workshop dans les écoles d’art en France et à l’étranger. En 2010, Professeur de volume à L’École Européenne Supérieure de l’Image (Angoulême) actuellement coordinatrice du Post diplôme Kaolin de l’ENSA (Limoges). Elle est représentée par la Galerie Eva Meyer Paris V (FR) , et la Galerie Laurence Bernard, Genève (CH) 

“Je réalise des constructions tridimensionnelles en utilisant les règles du bricolage (en ce sens où j’utilise des matériaux pour en faire ce dont j’ai besoin et non pour ce à quoi ils sont destinés). Qu’il s’agisse de petites ou de grandes constructions, à chaque fois je mets en œuvre un langage, une technique, une méthode spécifique qui dérègle systématiquement aussi bien vocabulaire et syntaxe que les notions d’échelle et d’espace. Toujours en prenant en compte la vie telle qu’elle semble organisée, je détourne ce que j’en extrait, l’agence selon mes désirs, afin de dérouter, de déséquilibrer le spectateur en lui proposant un regard enjoué et subversif.”

En parallèle de son exposition au Point Commun, Séverine Hubard présentera une installation sur l’Île Saint-Joseph d’Annecy, dans le cadre du festival Annecy Paysage, et est visible à partir du 27/06/2020.

LIENS
20 ans du Grand café (entretien, FR) 

On n’a jamais été si proche (entretien, FR) 
ALBAB (entretien, FR) 
Construimos memoria, CCM H. Conti (entretien, ES)
Un jour, (vidéo) 
Pavillons, (document vidéo) 

 

Copyright, Hyacinteh, Séverine Hubard, 2012